Prévoyance maintien de salaire sans questionnaire de santé pour TNS et salarié

Quand on souscrit une assurance indemnités journalière, emprunteur, invalidité ou décès on s'attend toujours à ce qu'on nous donne un formulaire à compléter pour en savoir un peu plus sur notre état de santé. C'est automatique et personne ne peut y échapper. Pourquoi ? Parce qu'aucun assureur n'accepte d'assurer quelqu'un qui a des problèmes de santé sans prendre quelques précautions. Le fait est que le domaine de la prévoyance est assez spécial dans la mesure où les compagnies peuvent perdre de grosses sommes d'argent en cas de sinistre. En tant qu'assuré vous souhaitez prendre une assurance indemnité journalière sans questionnaire médical parce que si physiquement vous n'êtes pas au top vous craignez qu'on vous refuse l'adhésion ou qu'on vous augmente fortement vos cotisations et c'est assez compréhensible. Ce n'est un secret pour personne que les gens, même s'ils sont honnêtes, ont tendance à minimiser leurs problèmes. Les compagnies d'assurance ne sont pas là pour jouer au poker en espérant qu'elles vont tomber sur une personne avec une santé impeccable. Non, au contraire elles conçoivent des produits d'assurance avec la volonté d'éliminer tout risque éventuel. Pour atteindre leur objectif elles ont mis en place tout une procédure médicale. Le client qui veut adhérer à un contrat de prévoyance perte de revenu, de prêt ou autres doit montrer patte blanche. Dans un premier temps, il doit répondre à quelques rapides questions puis si cela s'avère nécessaire il passera des examens médicaux. Un examen médical n'est pas une sanction mais une simple formalité afin de réellement s'assurer que la personne ne cache pas autre chose que ce qu'elle prétend avoir. La procédure est simplifiée au maximum pour ne pas donner au client le sentiment de passer un interrogatoire. De toute façon c'est pareil pour tout le monde alors faudra s'y faire. Par contre, on a posé la question à toutes les compagnies avec lesquelles nous travaillons pour savoir si elles avaient une assurance prévoyance sans questionnaire médical et sans surprise aucune d'entre elles n'en proposent. De toute évidence chercher une assurance sans questionnaire de santé c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin, bon courage. En revanche, ce qu'il est possible de trouver c'est une prévoyance assurance indemnités journalières sans questionnaire de santé trop contraignant c'est à dire avec très peu de questions et c'est déjà bien. Les assureurs savent que le questionnaire est une barrière à la souscription mais peuvent-ils vraiment faire autrement ? Quand quelqu'un veut emprunter de l'argent c'est n'est pas lui, l'emprunteur, qui porte le risque mais le créancier c'est à dire l'assureur ou la banque. Maintenant qu'on sait tout ça, on comprend mieux pourquoi le créancierdoit analyserchaque dossier maladie sensible s'il ne veut pas mettre la clé sous la porte.